No more rabbits ! ^^

1-3 mars 2013

Branle-bas de combat à la Tournichette ! Mercredi, nous nous apprêtons à recevoir une quinzaine d’étudiants collègues de Mathias en BPREA pour une animation autour des haies. Comme il est prévu de planter tout le pourtour de la propriété avec différentes essences d’arbustes, il faut au préalable poser le grillage pour le clôturer… Car pas question que les lapins et autres lièvres à longues oreilles continuent à venir faire la java sur le terrain, en reluquant les futures carottes de leur œil gourmand ! Mais avec l’hiver et les gelées, jusqu’à présent, il n’y a pas eu moyen de creuser le sillon nécessaire à enterrer le grillage. Eh oui, c’est que ça creuse, ces bêtes-là ! ^^

Plan de la future exploitation

Plan de la future exploitation (à quelques mètres près… hum…)
Pour le moment, on ne s’occupe que des clôtures avec des points rouges,
qui seront garnies de haies.

Le grillage posé est de type « Ursus », 1,45 m de haut, avec une maille nouée plus resserrée vers le bas, pour barrer la route aux chtiotes bestioles aux dents longues. Idéalement, il  faut l’enterrer d’environ 15-20 cm pour éviter les passages. Il est tendu entre des piquets de bois, plantés tous les 3 mètres, et qui, avec le temps finiront par pourrir… pas grave, car ils seront relayés par la haie pour soutenir le grillage. Aux 4 coins (qui sont en fait 5), des billes de chemin de fer, imputrescibles (traitées au cyanure, si, si, si… n’en faites pas brûler dans votre cheminée !), plus costaud et soutenues par des contreforts en bois, eux-mêmes soutenus par une cale en fer – de quoi résister à une girafe en furie, au moins !

Pose des piquets Pose du grillage : les quatre coins Pose du grillage grillage anti-lapins

Heureusement, quelques copains de la formation sont là en précurseurs pour prêter main forte à Mathias. Un grand merci à Christophe (la ferme Hantay), Matthieu, José (dont le coup de maillet résonnera encore longtemps au fond des bois…), Jeffrey, Vincent… mais aussi à Loïc et Bernard, toujours fidèles au poste, pour avoir planté les piquets, déroulé, tendu et fixé le grillage. Et c’est Attila qui aura creusé le sillon avec sa charrue (… et déterré encore tous ces merveilleux petits déchets (gravas, verre, tôles, ferraille, débris de bâtiment…) dont notre terre à le secret et que Karine ramasse inlassablement – un jour, la Tournichette sera propre à nouveau !)

Mathias et José Christophe, Jeffrey et Matthieu Matthieu, Christophe et Jeffrey Maillet

Et le soir, c’est une joyeuse équipe qui se réunit au coin du feu pour fêter, devant un calendrier de l’Avent géant, le nouveau grillage et l’anniversaire de José.

Rires Matthieu

Christophe Jeffrey

Nature morte au gui

Grillage au vent

Préparatifs

Après un vendredi-samedi bien efficaces, les jours suivants apportent le soleil (hourra !) et les préparatifs continuent à la Tournichette : on range, on nettoie (merci à Marie-Monique pour le coup de main), on répare le motoculteur (saleté de soudures), on dégage le bac à sable pour préparer la future couche, on compte et trie les arbustes des haies commandés via l’opération « Plantons le décor », on repique les perce-neige égarés au milieu du terrain (très important !), on va chercher 2 jeunes arbres (frêne et érable commun) et des branches de saule pour les replanter (futurs têtards), on rebouche tant bien que mal la tranchée du grillage et on tente un repiquage expérimental de boutures de charmilles amenées par Bernard et Béa – reprendront-elles racine ? Les paris sont ouverts !

Motoculteur
Motoculteur
Repiquage des charmilles Nettoyage de la couche

Repiquage des perce-neige Repiquage des perce-neige

Perce-neige
Branches de saule en attente d'être replantées En attente de la replantation
Replantation du saule : coup de tarière Replantation du saule : Sciage de la base en pointe

Et quand vient le mardi soir, il ne reste plus qu’à se mettre au fourneau pour préparer… la mousse au chocolat ! 😉

Demain, c'est mousse au chocolat !

Pour la suite et la surprise du chef, chers lecteurs, c’est au prochain numéro !

Plantation des haies : colis reçus ! Deschamps Mathias 4 sacs Arbustes en sac

 

2 Commentaires

  1. waouhhhhhh sacré avancée!!! bravo à vous tous chapeau
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzz

    ps : euh ben là je vais dire que j’aime pô la mousse au chocolat

  2. Ce matin un rouquin,
    a bloqué un lapin.
    C’était un rouquin,
    au grillage acéré.
    Ce matin un rouquin
    a bloqué un lapin.
    C’était un rouquin,
    qui a planté une haie.

    Et si avec tout ça, il ose encore s’aventurer, il finira en civet…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le blog de la Tournichette

Un maraîcher bio dans l'Avesnois

Les bô bidules

Créations-couture, décoration originale et artisanale

Le site d'auteur d'Olivier Saraja

Fantastique, Science-Fiction, Horreur et... Informatique

Agripicture.fr, le photoblog du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Photoblog du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Le sens de l'humus

Écologie, permaculture, agrologie, nutrition...

Mendocino Meats

Providing delicious, healthy food to Mendocino County & the Bay Area

La Ferme Hantay

...Tous ensemble cultivons la biodiversité... par Edith & Kris't Off

%d blogueurs aiment cette page :